05 février 2016 ~ 0 Commentaire

Une peinture…Mystique?

Aujourd’hui je voudrais vous faire partager mon travail pictural; J’ai reçu une formation de plasticienne, à la Fac, pensant, en premier lieu, me consacrer à l’enseignement des Arts Plastiques,( ce qui ne fut pas le cas puisque je me suis finalement orientée vers le spectacle.)

A ma grande déception, je n’y ai pas trouvé les cours de technique que je cherchais (apprendre à utiliser l’huile, l’aquarelle, acquérir les techniques des grands maîtres d’autrefois!) mais à une époque où l’Art évoluait considérablement dans des voies davantage « intellectualisantes », il fallait bien s’y attendre, et nous étions davantage encouragés à expérimenter les « installations vidéos » que d’apprendre le « sfumato »… ce qui fut toutefois enrichissant en terme de réflexion, mais terriblement frustrant pour moi qui cherchais autre chose…

J’ai donc terminé mon cursus en traînant un peu les pieds et en expérimentant toute seule dans mon coin l’acrylique, la gouache, puis l’huile, sans obtenir des résultats très probants et puis j’ai délaissé la peinture,  pour me consacrer au chant. Cela pendant plusieurs années. le temps d’obtenir mon prix de conservatoire et deux années encore de spécialisation.

Bizarrement, c’est lorsque a démarré ma modeste carrière de chanteuse, que l’envie de peindre est revenue et s’est fait pressante,  oppressante même.

Je me suis mise à peindre des visages de femmes, uniquement des femmes, les unes après les autres, de façon spontanée, non calculée. Pourquoi des femmes? je l’ignore. Elles sont nées presque d’elles-mêmes sur les toiles, sans que je ne m’appuie sur un modèle, surgies de je ne sais où, tracées d’une main assurée, sans que je ne réfléchisse trop à la technique et à « comment rendre l’aspect et la transparence de la peau ». Cela se faisait. tout seul. J’avais le sentiment de ne pas maîtriser ce que je faisais. Ma main, de la même manière qu’ avec mon stylo lors des séances d’écriture automatique était-elle guidée? C’est aujourd’hui, avec le recul que je fais le rapprochement…

Lorsque je peins, aujourd’hui, je suis confortée dans cette sensation d’être « guidée ». Mais par qui? par quoi?…Dans quel but?

Quand je les regarde, je me demande qui elles sont. L’intensité de leur regard semble me dire quelque chose que je n’arrive pas à décrypter. Elles sont presque toutes auréolées d’or, leur expression est neutre, mais leur présence est très forte.

elles suscitent toujours des réactions chez les personnes qui les voient chez moi; certains se sentent mal à l’aise, d’autres au contraire les trouvent rassurantes, enveloppantes; Quelqu’un un jour était convaincu qu’il s’agissait de la représentation de mes « vies antérieures », quelqu’un d’autre que ces femmes avaient vécu dans ma maison avant moi, une autre personne encore y voyait la représentation d’anges.

Personnellement je ne sais pas…Mais elles m’apaisent. Elles semblent me transmettre un message que je serais incapable d’expliquer avec des mots, mais qui me fait me sentir bien, rassurée, réconfortée, apaisée…

Peintures
Album : Peintures
Voici quelques unes de mes peintures.
10 images
Voir l'album

Emma.

 

 

 

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Mer de chicolat |
Maviemonhistoireenlettre |
Transitions |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Chroniquesdupapamarseillais
| Allofme4u
| Jadel